NEXTSTEP V2.2 BÊTA

LinkedIn
Twitter
Facebook
Email

Le tribunal de commerce de Lyon vient d’arrêter, le 30 septembre 2021, les plans de continuation des sociétés du groupe de lingerie Lise Charmel, permettant ainsi le maintien de plus 800 salariés dans le monde dont 200 en France.

Les plans prévoient une restructuration juridique du groupe par des opérations de dissolution-confusion et une réduction massive du passif déclaré négociée avec les créanciers.

En proie à des difficultés financières depuis 2018 et victime, l’année suivante, d’une cyberattaque avec demande de rançon, ayant entraîné l’arrêt total des lignes de production pendant plus de trois semaines, le groupe avait sollicité la protection du TC de Lyon, lequel a ouvert, au bénéfice des huit sociétés, une procédure de redressement judiciaire le 27 février 2020.

A découvrir sur NextStep :

NextStep

Télécharge gratuitement le dernier numéro de NextStep :

NextStep

Ne manquez aucune des dernières publications de NextStep, le magazine de la croissance des entreprises : M&A, Restructuring, Private Equity :

CE MOIS-CI DANS NEXTSTEP :

PORTRAIT :
ACCOR,
SE TRANSFORMER
POUR RÉUSSIR