Le parquet général a interjeté appel de la décision du tribunal de commerce de Toulouse, sitôt sa décision sur la reprise de BVA dévoilée. 

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

Le parquet général a interjeté appel de la décision du tribunal de commerce de Toulouse, sitôt sa décision sur la reprise de BVA dévoilée. 

Car le choix de l’instance, parmi les 4 offres présentées, ne s’est pas porté sur celle émanant du management et des salariés, mais sur celle de son principal créancier obligataire, Alcentra – devenu propriétaire de la filiale américaine de BVA pendant la période de redressement judiciaire.

En mobilisant un peu plus de 29 M€ pour son projet, il entend maintenir l’intégralité des emplois… exception faite des cinq dirigeants, avec lesquels les désaccords mutuels s’étaient fait jour.

À noter aussi qu’Alcentra s’était engagé à ne pas déclarer ses 140 M€ à la procédure s’il était choisi.

A découvrir sur NextStep :

NextStep

Télécharge gratuitement le dernier numéro de NextStep :

NextStep

Ne manquez aucune des dernières publications de NextStep, le magazine de la croissance des entreprises : M&A, Restructuring, Private Equity :

CE MOIS-CI DANS NEXTSTEP :

CEVA SANTÉ ANIMALE : LE COLLECTIF AU SERVICE DE LA CROISSANCE