Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

C’est désormais devant la justice que Lagardère, Vivendi et Amber Capital devront gérer leurs divergences de vue.

Le 24 septembre prochain, se tiendra l’audience de plaidoiries devant le tribunal de commerce de Paris, où Vivendi et Amber Capital ont chacun assigné le groupe dirigé par Arnaud Lagardère.

Leur souhait : demander la nomination d’un mandataire de justice, lequel aura pour mission de convoquer une assemblée générale des actionnaires de Lagardère, afin de statuer sur des résolutions de révocation et de nomination de membres du conseil de surveillance.

Pour mémoire, le 31 août dernier, le groupe de médias a rejeté la même demande émanant de ses deux actionnaires, respectivement à la tête de 23,5 % et 20 % du capital. Bien que déclarant vouloir « ouvrir un dialogue actionnarial constructif et apaisé », il n’a apparemment pas réussi à les convaincre de s’engager dans cette voie.

A découvrir sur NextStep :

NextStep

Télécharge gratuitement le dernier numéro de NextStep :

NextStep

Ne manquez aucune des dernières publications de NextStep, le magazine de la croissance des entreprises : M&A, Restructuring, Private Equity :

CE MOIS-CI DANS NEXTSTEP :

CEVA SANTÉ ANIMALE : LE COLLECTIF AU SERVICE DE LA CROISSANCE