NEXTSTEP V2.2 BÊTA

VOTRE RECHERCHE

Catégorie : TABLE RONDE

Growth equity : transformer les entreprises de croissance en championnes

Alors que le growth equity américain est déjà très bien servi, le marché européen, s’est structuré plus tardivement sur le segment de l’investissement dans les entreprises tech qui sont rentables, ou en passe de le devenir. Depuis 2020, face à la croissance exceptionnelle de la French tech, les investissements se sont multipliés et la dynamique du growth equity est véritablement enclenchée sur le marché hexagonal. Le panel d’investisseurs attiré par le growth equity s’est également élargi. Qu’est ce qui caractérise le growth equity ? Pourquoi les dirigeants de jeunes sociétés d’avenir ne peuvent désormais plus faire l’impasse sur ce type de financement ?

Build-up sous LBO : La concrétisation du contrat de mariage « Acquérir pour bondir ».

Propos recueillis par Lucy Letellier et Ondine Delaunay – Photographies : Mark Davies

Avec Maxence Bloch, Associé du cabinet Goodwin, Diane de Moüy, Associée du cabinet Holman Fenwick Willan, Catherine Courboillet, Présidente de Cerba HealthCare, Sandrine Asseraf, Group General Secretary, Webhelp, Bruno Roqueplo, membre de MB-Entreprendre et Pdg de KP1, Carole Degonse, Associée du cabinet McDermott Will & Emery, Jeremy Scemama, associé du cabinet DLA Piper.

Vivre sous LBO : maintenir les équilibres à tout prix

Le marché du private equity est pour l’instant au beau fixe, particulièrement du point de vue des dirigeants. Les fonds d’investissement ont de nombreuses liquidités, les cibles sont assez peu nombreuses et donc les sociétés qui répondent aux critères du LBO ont presque l’embarras du choix pour désigner leur investisseur …