NEXTSTEP V2.2 BÊTA

1/3 des dirigeants peinent à conjuguer vie professionnelle et vie privée.

hello-i-m-nik-73_kRzs9sqo-unsplash
LinkedIn
Twitter
Facebook
Email

Selon le dernier Observatoire de la vie du chef d’entreprise Sondage OpinionWay pour Grant Thornton, les dirigeants équilibrent difficilement travail et engagements familiaux.

La création d’entreprise et les responsabilités qui en découlent demandent sacrifices, abnégation, sens du devoir et don de soi. Très souvent, au détriment de sa vie privée. Le dernier Observatoire OpinionWay / Grant Thornton réalisé auprès de 300 chefs d’entreprise (PDG, DG, DAF …) met en évidence les difficultés rencontrées par les fonctions dirigeantes pour trouver le parfait équilibre, et souligne les disparités entre tranches d’âge, pour se dégager du temps « à soi » et « pour soi ».

« Les chefs d’entreprise, en leur qualité de dirigeant, ont naturellement la sensation de maîtriser leur agenda et de pouvoir dégager du temps libre pour leurs loisirs […], explique Agnès de Ribet, Directrice du Marketing et de la Communication de Grant Thornton. L’épreuve de la réalité est toutefois plus nuancée car dans les faits ils sont près d’un tiers à avoir des difficultés à concilier les deux facettes de leur vie. ».

On notera que les jeunes dirigeants, en dessous de 35 ans et sans enfants, et les dirigeants plus seniors –  54 ans et plus- rencontrent moins de difficultés à concilier avec aisance temps libre et congés face aux obligations et impératifs entrepreneuriaux.

A l’inverse, ce sentiment se renforce auprès des 45-54 ans, d’autant plus dans le cas de parents avec plus de deux enfant, pour qui l’exercice relève du défi, voire de l’impossible. En témoigne d’ailleurs le nombre croissant de burn-out observés sur cette tranche de population.

 Il existerait pourtant plusieurs solutions afin de réduire les activités chronophages et alléger notamment la durée du temps de travail. N’est pas Elon Musk qui veut. Le fantasque milliardaire américain, père de six enfants, est connu pour ses célèbres trois jours de travail continus (distorsion du réel très proche de celle de Steeve Jobs).

Parmi les solutions envisagées, le télétravail, une meilleure gestion des congés et, par prolongement, de celle de son temps libre, le droit à la déconnexion, sont autant de pistes plébiscitées par les dirigeants interrogés, sans pour autant s’imposer comme des réponses définitives à la surcharge de travail et au trop-plein d’émotion engendrés par les responsabilités.

Pour consulter l’intégralité de l’Observatoire de la vie du chef d’entreprise

A découvrir sur NextStep :

NextStep

Télécharge gratuitement le dernier numéro de NextStep :

NextStep

Ne manquez aucune des dernières publications de NextStep, le magazine de la croissance des entreprises : M&A, Restructuring, Private Equity :

CE MOIS-CI DANS NEXTSTEP :

PORTRAIT :
ACCOR,
SE TRANSFORMER
POUR RÉUSSIR